La Chine et le Vatican prolongent de deux ans l'accord sur la nomination des évêques, confirme le porte-parole des FM

Des personnes portant des masques faciaux visitent les musées du Vatican, le 5 février 2021. (Xinhua/Cheng Tingting)

Après des négociations amicales, la Chine et le Vatican ont convenu de prolonger de deux ans l’accord provisoire sur la nomination des évêques, a confirmé lundi un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

En réponse à une question de la presse lors d’un point de presse quotidien lundi, Wang Wenbin, le porte-parole a déclaré que l’accord avait été conclu samedi. Les deux parties maintiendront des contacts et des consultations étroits pour faire avancer la bonne mise en œuvre de l’accord provisoire et faire progresser constamment le processus d’amélioration des relations bilatérales, a indiqué M. Wang.

C’était la deuxième fois que l’accord était prolongé de deux ans depuis qu’il avait été conclu pour la première fois en 2018.

La Chine et le Vatican ont signé l’accord provisoire sur la nomination des évêques à Pékin le 22 septembre 2018. Le 22 octobre 2020, les deux ont décidé de prolonger de deux ans l’accord provisoire sur la nomination des évêques.

★★★★★

A lire également