La Chine accueillera la Russie dans un exercice conjoint, confirment de hauts responsables militaires lors de pourparlers

L’exercice ZAPAD/INTERACTION-2021 démarre dans une base d’entraînement tactique interarmes de l’armée de l’APL à Qingtongxia, dans la région autonome Hui du Ningxia, en Chine occidentale, le 9 août 2021. Photo : eng.chinamil.com.cn

La Russie participera à un exercice militaire organisé par la Chine, ont confirmé de hauts responsables militaires des deux pays lors d’une vidéoconférence tenue vendredi, des observateurs affirmant que les exercices stratégiques conjoints sino-russes pourraient devenir une routine.

Liu Zhenli, membre de la Commission militaire centrale (CMC) et chef d’état-major du département d’état-major interarmées de la CMC, et Valery Gerasimov, premier vice-ministre russe de la Défense et chef d’état-major général des forces armées russes, ont eu une vidéoconférence vendredi, au cours de laquelle ils ont échangé des vues sur la mise en œuvre des consensus auxquels sont parvenus les deux chefs d’Etat et l’approfondissement de la coopération entre les deux armées, a indiqué vendredi le ministère chinois de la Défense nationale dans un communiqué de presse.

Les deux parties ont confirmé ensemble que la Russie répondra à une invitation de la Chine et participera à l’exercice Nord/Interaction-2023 organisé par la Chine, selon le communiqué de presse.

Cela marquera une nouvelle coopération militaire entre la Chine et la Russie après que les deux pays viennent de conclure mercredi la sixième patrouille aérienne stratégique conjointe de deux jours dans la région Asie-Pacifique.

Bien que le communiqué de presse n’ait pas donné plus de détails sur l’exercice Nord/Interaction-2023, un expert militaire chinois qui a requis l’anonymat a déclaré dimanche au Chine Direct que l’exercice serait probablement le deuxième exercice stratégique conjoint Chine-Russie à se tenir en Chine. .

En août 2021, la Chine a accueilli la Russie dans le cadre de l’exercice stratégique conjoint de cinq jours Western/Interaction-2021, également traduit par Zapad/Interaction ou Sibu/Interaction, dans la région autonome Hui du Ningxia, dans le nord-ouest de la Chine, qui comportait un grand nombre d’exercices au sol et forces aériennes et a montré les capacités des deux pays à s’attaquer conjointement aux problèmes de sécurité régionale, y compris le terrorisme, ainsi qu’aux défis mondiaux soulevés par des pays comme les États-Unis.

La Russie organise chaque année ses propres exercices stratégiques dans quatre directions, à savoir l’ouest de Zapad, le sud de Kavkaz, le centre de Tsentr et l’est de Vostok. Maintenant que les exercices conjoints Chine-Russie ont l’interaction ouest/russe en 2021 et l’interaction nord/2023, ces exercices pourraient devenir réguliers et se dérouler sur une base de rotation similaire aux propres exercices de la Russie, en se concentrant sur la coopération militaire dans différentes régions, le l’expert a dit,

La coopération militaire entre la Chine et la Russie devrait continuer à s’approfondir, a déclaré l’expert.

La vidéoconférence entre Liu et Gerasimov est intervenue à un moment où les États-Unis ont récemment intensifié leurs provocations militaires contre la Chine, notamment en envoyant des navires de guerre et des avions de guerre dans le détroit de Taïwan et la mer de Chine méridionale, en vendant des armes à l’île de Taïwan et en organisant des exercices conjoints avec alliés régionaux, dont le Japon et les Philippines, ciblant la Chine, tout en continuant d’alimenter le conflit russo-ukrainien avec des livraisons d’armes à l’Ukraine.

Les efforts de coordination de la Russie et de la Chine sur la scène internationale ont un effet stabilisateur sur la situation dans le monde, a déclaré Gerasimov lors de la vidéoconférence, selon un communiqué de presse du ministère russe de la Défense.

Les forces armées des deux pays doivent continuer à mener des activités conjointes en termes d’entraînement opérationnel et au combat, a déclaré Gerasimov.

A lire également