Xi remet la Médaille du 1er août à des militaires exceptionnels
La commission des affaires étrangères du comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC) a publié mardi une déclaration en réponse à la visite dans la région chinoise de Taiwan de Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants des États-Unis.

Voici le texte intégral de la déclaration :

Le 2 août, au mépris de la ferme opposition de la partie chinoise, la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, s’est rendue dans la région chinoise de Taiwan. Cette décision viole gravement le principe d’une seule Chine et les stipulations des trois communiqués conjoints sino-américains, viole gravement les normes fondamentales régissant les relations internationales, sape gravement le fondement politique des relations sino-américaines, endommage gravement les relations sino-américaines et est une provocation politique majeure contre la partie chinoise. Le Comité national de la CCPPC s’oppose fermement et condamne fermement la visite.

Il n’y a qu’une seule Chine dans le monde. Taiwan est une partie inaliénable du territoire chinois. Le gouvernement de la République populaire de Chine est le seul gouvernement légal représentant l’ensemble de la Chine. La question de Taiwan relève des affaires intérieures de la Chine. Nous nous opposons fermement à toute tentative et à tout acte visant à diviser la Chine, nous nous opposons fermement à l’ingérence de toute force extérieure dans la réunification pacifique de la Chine et n’autorisons aucun pays à se mêler de la question de Taiwan sous quelque forme que ce soit. La Chine doit être et sera réunifiée ; c’est une tendance imparable de l’histoire. Personne ne devrait sous-estimer la détermination, la volonté et la capacité du peuple chinois à défendre la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale.

La question de Taiwan est la question centrale la plus importante et la plus sensible des relations sino-américaines. Concernant la question de Taiwan, l’actuelle administration américaine s’est engagée à plusieurs reprises à adhérer à la politique d’une seule Chine et à ne pas soutenir « l’indépendance de Taiwan ». Cependant, certaines remarques et actions récentes de la partie américaine contrastent fortement avec cet engagement. Nous exhortons la partie américaine à honorer ses paroles, à cesser tout échange officiel avec la région chinoise de Taïwan, à cesser de s’ingérer dans les affaires intérieures de la Chine, à cesser d’envoyer un mauvais signal aux forces séparatistes de « l’indépendance de Taiwan », et à ne pas s’engager plus avant sur la voie dangereuse. . Tout acte erroné qui va à l’encontre de la tendance historique, vise à faire de la question de Taiwan un enjeu et porte atteinte à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de la Chine est voué à l’échec et finira par faire boomerang.

★★★★★

A lire également