La nation rend hommage aux héros tombés lors de la neuvième journée des martyrs

Photo : PCP

Le président chinois Xi Jinping a assisté à une cérémonie pour commémorer les héros nationaux vendredi, jour des martyrs chinois, alors que la nation rendait hommage à ceux qui ont sacrifié leur vie pour la libération du peuple chinois et le développement de la nation.

Le président Xi, ainsi que d’autres dirigeants du Parti communiste chinois (PCC) et de l’État, se sont joints à des représentants de tous horizons pour présenter des paniers de fleurs aux héros nationaux tombés sur la place Tian’anmen.

La cérémonie grandiose et solennelle a eu lieu pour marquer la neuvième Journée des martyrs de Chine, juste un jour avant la Fête nationale et environ deux semaines avant le prochain 20e Congrès national du (PCC) qui s’ouvrira le 16 octobre.

Vers 10 heures du matin, Xi et d’autres dirigeants du PCC et de l’État ont chanté l’hymne national, puis ont rendu un hommage silencieux aux héros qui ont consacré leur vie à la libération du peuple chinois et à la construction de la République populaire de Chine.

18 gardes d’honneur ont déposé neuf corbeilles de fleurs devant le Monument aux héros du peuple au centre de la place Tian’anmen.

M. Xi, également secrétaire général du Comité central du PCC et président de la Commission militaire centrale, a redressé les rubans rouges sur les paniers et a conduit un groupe de hauts responsables dans une promenade autour du monument pour rendre hommage.

Le 30 septembre 1949, il y a exactement 73 ans, la première session de la Conférence consultative politique du peuple chinois a décidé de construire le Monument aux héros du peuple sur la place Tian’anmen pour commémorer ceux qui ont perdu la vie en combattant pour des causes nationales.

Des personnes de tous horizons – anciens combattants, hauts fonctionnaires à la retraite et parents de martyrs – ainsi que de jeunes pionniers chinois ont offert des paniers de fleurs et des bouquets pour rendre hommage aux martyrs.

De 1921 à 1949, il y a eu plus de 3,7 millions de martyrs dans les rangs révolutionnaires dirigés par le Parti communiste chinois. Depuis l’apparition du COVID-19, près de 400 membres du Parti ont sacrifié leur vie pour lutter contre l’épidémie. Et plus de 1 800 membres du PCC ont sacrifié leur vie pendant la lutte contre la pauvreté, selon les médias.

La plus haute législature chinoise a approuvé le 30 septembre comme Journée des martyrs en 2014 pour commémorer ceux qui ont sacrifié leur vie pour l’indépendance et la prospérité nationales.

Sur un autre site important, le Musée de la guerre de la résistance du peuple chinois contre l’agression japonaise (1931-1945) à Pékin, environ 200 anciens combattants de la guerre et leurs proches, étudiants, fonctionnaires, soldats et personnes de tous horizons ont assisté à la cérémonie pour présenter des paniers de fleurs et déposer des fleurs aux martyrs.

En plus de la commémoration à Pékin, des villes de Chine comme Guangzhou et Nanjing ont organisé diverses activités commémoratives pour commémorer les martyrs, de nombreuses personnes allant spontanément déposer des bouquets et rendre hommage.

Les gens ont également afflué vers Sina Weibo, similaire à Twitter en Chine, pour exprimer leurs profondes émotions liées aux cérémonies commémoratives.

« Nous ne vivons pas à une époque de paix et de tranquillité, mais dans un pays de paix et de tranquillité. C’est le sacrifice de ces martyrs qui nous a apporté une vie prospère », a déclaré un utilisateur de Weibo.

« Nous avons besoin de héros dans cette nouvelle ère, et je crois qu’il y aura plus de héros pour se lever dans les vagues du moment où la nation en aura besoin », a déclaré un autre.

Temps mondiaux

★★★★★

A lire également