Aux portes de la Grande Muraille

Bâtie à partir du IIIe siècle avant notre ère, la Grande Muraille de Chine, longue de plus de 6 700 kilomètres, est le symbole emblématique de la Chine. S’étendant du désert de Gobi à la mer Jaune, elle a été construite pour protéger l’Empire du Milieu des invasions barbares du Nord. Aujourd’hui, elle témoigne de la puissance et de l’ingéniosité de l’Empire chinois. Depuis les tours de guet qui pointillent son sommet, on peut observer des paysages d’une beauté à couper le souffle.

L’immersion dans les Huttongs de Pékin

Les Huttongs, ces ruelles étroites typiques des vieilles villes chinoises, sont une fenêtre ouverte sur la Chine traditionnelle. Poumons de la socialisation populaire, ces quartiers résidentiels sont de véritables labyrinthes où le bruit des conversations se mêle aux effluves des plats cuisinés à la volée. En vous promenant, l’artisanat ancestral revit sous vos yeux, entre un marchand de nouilles fraîches et un réparateur de vélos. Une visité guidée dans les Huttongs s’avère être une véritable immersion dans la vie quotidienne des Pékinois.

L’épopée culturelle dans la Cité Interdite

La Cité Interdite à Pékin, au coeur de la place Tian’anmen, est un lieu chargé d’histoire. Ancienne résidence des empereurs de la dynastie Ming et Qing, elle est aujourd’hui le musée du Palais, et abrite une collection inestimable d’art et d’objets anciens. Avec ses 9 999,5 pièces, elle est le symbole du pouvoir impérial et de la culture traditionnelle chinoise. Sa magnificence architecturale et ses trésors cachés en font une visite incontournable.

Voyage au fil de l’eau à Suzhou

Suzhou, baptisée la « Venise de l’Est », est célèbre pour ses canaux pittoresques et ses jardins traditionnels, véritables havres de paix au milieu de l’agitation urbaine. Les gondoles glissent paisiblement sur l’eau, frôlant les maisons à tourelles. Les jardins conjuguent harmonieusement la nature, l’architecture et la poésie, propices à la contemplation et la méditation. Dans les marchés de rue, les étals colorés débordent de produits locaux alléchants.

Un saut dans le temps à Xi’an

Ville millénaire, Xi’an est particulièrement réputée pour son armée de terre cuite, représentant plus de 8 000 soldats, chevaux et chars de l’empereur Qin Shi Huang. Cette armée enterrée, découverte accidentellement par des paysans en 1974, est une des découvertes archéologiques majeures du XXe siècle. Parmi les autres trésors de Xi’an, on compte la Grande Mosquée, où se côtoient esthétiques musulmane et chinoise, et le quartier musulman avec ses ruelles animées, haut lieu de la gastronomie locale.

Au plus près du ciel à Lhassa

Perchée à plus de 3 500 mètres d’altitude, la ville de Lhassa, capitale du Tibet, offre un dépaysement total. Le palais du Potala, ancienne résidence du dalaï-lama, domine fièrement la ville avec son architecture typiquement tibétaine. Non loin, le monastère de Jokhang, le plus sacré du Tibet, est un lieu de pèlerinage pour des milliers de bouddhistes chaque année. En flânant dans le marché du Barkhor, on découvre des objets d’artisanat local, mélange d’influences tibétaines, népalaises et indiennes.

La Chine, riche de ses 5 000 ans d’histoire, est une terre d’exploration inépuisable. Chaque ville, chaque monument raconte une histoire, évoque une époque, incarne une facette de cette culture si fascinante. Mais au-delà des lieux à visiter, c’est l’hospitalité et la chaleur du peuple chinois qui font de ce voyage une expérience unique et inoubliable.

A lire également