Residents get on a bus in Dalian on August 29, 2022. Photo: VCG

Des habitants montent dans un bus à Dalian le 29 août 2022. Photo : VCG

Dalian, une ville portuaire de la province du Liaoning (nord-est de la Chine), renforcera encore la gestion de la prévention et du contrôle pendant cinq jours à compter de mardi, au milieu de la dernière flambée de COVID-19 dans la ville qui a commencé le 20 août.

La ville, qui abrite plus de 7,45 millions d’habitants, a enregistré lundi 15 nouveaux cas asymptomatiques, tous détectés lors des tests d’acide nucléique de masse de la ville. Lundi, cinq zones ont été mises à jour en régions à risque moyen COVID-19.

Les habitants des principaux quartiers de la ville sont tenus de rester chez eux. Chaque ménage dans les zones à faible risque COVID-19 peut faire en sorte qu’au plus une personne sorte une fois par jour pour acheter des fournitures quotidiennes. Les résidents sont également encouragés à porter des masques N95 lorsqu’ils sortent, selon un communiqué publié lundi par les autorités de la ville.

La ville fermera les lieux d’affaires et obligera les résidents à travailler à domicile, à l’exception de ceux qui travaillent pour les départements essentiels, notamment l’approvisionnement du marché, les services publics et la prévention des épidémies; les lieux de divertissement publics seront fermés ; les écoles primaires et intermédiaires retarderont les dates d’ouverture pour le semestre d’automne.

Les bus et les métros seront temporairement suspendus dans les principaux quartiers, mais les taxis et les services de covoiturage en ligne continueront de fonctionner.

Dalian est l’une des villes du hotspot COVID-19 en Chine ces dernières années. Certaines zones de la ville avaient connu plusieurs fermetures en raison de précédentes flambées épidémiques.

En avril, la ville a été frappée par une vague d’infection liée à une usine de vêtements qui importait des tissus des pays voisins.

★★★★★

A lire également