Le Guangdong (sud de la Chine) récompensera jusqu'à 50 000 yuans le signalement d'activités illégales de franchissement des frontières

Des patrouilleurs côtiers patrouillent à Shenzhen, dans la province du Guangdong (sud de la Chine). Photo du fichier : VCG

La province du Guangdong, dans le sud de la Chine, a élaboré un plan incitatif pour récompenser le signalement des activités illégales de franchissement des frontières avec les récompenses les plus élevées allant jusqu’à 50 000 yuans (7 462 $).

Le Département provincial de la sécurité publique du Guangdong sollicitera l’opinion publique entre le 13 et le 28 janvier sur le projet de plan visant à récompenser les signalements d’activités illégales et criminelles en violation de l’administration des sorties et des entrées.

Selon le projet, si le rapport est vérifié et que le contrevenant est appréhendé par la police, l’informateur sera récompensé de 1 000 yuans pour chaque contrevenant arrêté, la récompense la plus élevée pouvant atteindre 50 000 yuans.

L’informateur sera récompensé par 10 000 yuans pour avoir signalé toute usine qui embauche des immigrants illégaux et 1 000 yuans pour chaque immigrant illégal saisi par la police à l’usine. Les récompenses peuvent atteindre 50 000 yuans pour chaque cas.

Le projet proposait également des programmes de récompenses pour signaler les agences de placement qui introduisent des immigrants illégaux dans des emplois illégaux, ainsi que pour signaler qu’ils hébergent, dissimulent ou aident des immigrants illégaux à échapper à l’inspection.

Le projet a également précisé les plans de récompense sur le signalement des activités illégales qui organisent ou transportent des personnes pour traverser illégalement la frontière.

Le plan de récompense est une décision de la province de mobiliser largement le public pour signaler les activités illégales et criminelles en violation de l’administration des sorties et des entrées, et réprimer sévèrement les activités illégales et criminelles qui entravent l’administration des frontières nationales, afin de maintenir la sécurité et la stabilité. dans l’administration des sorties et des entrées, selon le projet.

Temps mondiaux

★★★★★

A lire également