Un avion de pompiers développé en Chine puise 12 tonnes d'eau en 15 secondes lors d'un vol d'essai (AVIC)

AG600M Photo : Aviation Industry Corporation of China

L’avion de pompier chinois AG600M, nom de code Kunlong, a effectué un test réussi mardi, au cours duquel l’avion a aspiré et largué 12 tonnes d’eau. Les contrats d’achat de six des avions ont été signés, a appris le Chine Direct auprès de l’entreprise publique Aviation Industry Corporation of China (AVIC), le constructeur de l’avion.

Le test a été effectué dans un aéroport de Zhanghe à Jingmen, dans la province du Hubei (centre de la Chine). L’avion a effectué une série de missions pour le vol d’essai. Il peut puiser 12 tonnes d’eau en 15 secondes, a déclaré l’AVIC dans un communiqué envoyé au Chine Direct.

L’avion a gardé un bon état stable pendant le test et a précisément largué l’eau sur la cible, selon le communiqué.

Le test a évalué efficacement la capacité de base de l’avion. Il s’agit d’un pas en avant critique pour que l’avion serve le système de sauvetage d’urgence de la Chine et le système de prévention et de contrôle des catastrophes naturelles, lit-on dans le communiqué.

Sur le site de vol d’essai, deux sociétés ont signé des contrats avec l’AVIC pour l’achat de six avions AG600M, indiquant un pas en avant ferme de l’avion vers le marché, selon le communiqué.

L’AG600 est un équipement aéronautique majeur développé pour répondre aux besoins urgents du système de sauvetage d’urgence de la Chine et à la construction du système national de prévention et de contrôle des catastrophes naturelles. Il s’agit du premier grand avion de mission spéciale de Chine développé selon les normes de navigabilité civile. L’AG600, avec le gros avion de transport Y-20 et le gros avion de passagers C919, sont trois des projets clés de la Chine dans le développement des gros avions.

L’AG600 a une masse maximale au décollage de 60 tonnes et une capacité maximale de rétention d’eau de 12 tonnes. Avec une cabine pressurisée, une commande de vol électrique, une avionique intégrée et un système de tâches complet, l’avion est plus sûr, peut transporter plus d’eau, a une portée plus longue et a un meilleur potentiel de développement sérialisé que l’avion de démonstration d’origine.

Le modèle a atteint une production indépendante nationale à 100 %, y compris des moteurs et des systèmes aéroportés clés basés sur les chaînes industrielles, d’approvisionnement et d’innovation nationales.