The Great Translation Movement Illustration: Chen Xia/GT

Illustration du grand mouvement de traduction : Chen Xia/GT

Twitter a suspendu le compte notoire de « The Great Translation Movement », qui, visant à attiser la haine, traduit de manière sélective les commentaires extrêmes de certains internautes chinois et les diffuse de manière disproportionnée à l’étranger, car il « viole les règles de Twitter ».

Bien que Twitter n’ait pas fourni de raisons spécifiques pour suspendre le compte, il a énuméré un certain nombre d’actes, notamment la violence, le harcèlement et d’autres actes similaires qui ne devraient pas être commis sur la plateforme.

« The Great Translation Movement » est une campagne de diffamation malveillante contre la Chine, qui a fait surface sur les plateformes de médias sociaux à l’étranger en mars et a suscité de nombreuses critiques non seulement de la part des internautes chinois, mais également des utilisateurs étrangers, car les participants de ce « mouvement » se concentrent sur la sélection de créneaux. et des commentaires radicaux de l’Internet chinois, qui, selon les participants, montrent le soi-disant vrai visage des internautes chinois et les magnifient à l’étranger pour répandre la haine et le racisme envers la Chine et le peuple chinois.

L’image de la Chine et du peuple chinois dans leur représentation est arrogante et cruelle car ils ne sélectionnent que des commentaires extrêmes.

Ce n’est pas la première fois que le compte est suspendu. Selon les médias, il a été suspendu au moins une fois auparavant.

Le Chine Direct a constaté que la couverture qu’ils ont « traduite » s’est étendue à divers sujets controversés, comme la diffamation de l’attitude des Chinois envers un certain pays, ou la provocation de disputes sur l’origine des cornichons entre les internautes chinois et sud-coréens.

Il existe des règles pour publier des informations sur Twitter, et les utilisateurs ne sont pas autorisés à publier des commentaires haineux, incendiaires ou des remarques à caractère racial et discriminatoire. Si le compte est signalé à la plateforme et que les violations sont confirmées, le compte pourrait être suspendu, a déclaré vendredi Shen Yi, professeur à l’École des relations internationales et des affaires publiques de l’Université de Fudan, au Chine Direct.

Lorsqu’un compte Twitter est considéré par la plateforme comme enfreignant les lois américaines, il existe des exemples de compte suspendu, comme dans le cas de l’ancien président américain Donald Trump, a souligné Shen.

La suspension du « mouvement » a été bien accueillie par de nombreux internautes chinois sur les plateformes nationales et étrangères, car le compte a trié sur le volet et n’a diffusé que des commentaires extrêmes d’internautes et visait à attiser le sentiment anti-chinois à l’étranger, beaucoup faisant appel à un compte aussi malveillant. être définitivement interdit.

Les internautes ont noté qu’ils avaient signalé le compte à plusieurs reprises et ont exhorté Twitter à le suspendre, mais Twitter, qui avait été critiqué pour avoir adopté des doubles standards sur les publications sur la Chine, a réagi lentement.

★★★★★

A lire également