Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères sur la promulgation par les États-Unis de la loi sur l'autorisation de la défense nationale pour l'exercice 2023

Photo d’archive

Q : Le 24 décembre, heure de Pékin, le Président américain Joe Biden a promulgué la loi sur l’autorisation de la défense nationale pour l’exercice 2023, qui contient un grand nombre de dispositions négatives sur la Chine. Quel est le commentaire de la Chine ?

R : Malgré l’opposition de la Chine, les États-Unis ont adopté et promulgué la loi sur l’autorisation de la défense nationale pour l’exercice 2023, qui contient des éléments négatifs concernant la Chine. La Chine déplore et s’oppose fermement à cette décision des États-Unis et a effectué de sérieuses démarches auprès des États-Unis.

Cette loi, au mépris total des faits, amplifie le récit de la « menace chinoise », s’immisce de manière flagrante dans les affaires intérieures de la Chine, et attaque et discrédite le Parti communiste chinois (PCC). Il s’agit d’une grave provocation politique contre la Chine. La direction du PCC est le choix de l’histoire et du peuple. Le peuple chinois est lucide quant à la mauvaise intention des États-Unis de supprimer et de contenir le développement de la Chine et de contrecarrer le renouveau de la nation chinoise. Les tentatives de creuser un fossé entre le peuple chinois et le PCC ne réussiront pas.

Cette loi contient également un grand nombre de dispositions négatives sur Taiwan qui violent gravement le principe d’une seule Chine et les stipulations des trois communiqués conjoints sino-américains. Cela envoie un signal gravement erroné aux forces séparatistes de « l’indépendance de Taiwan » et affecte gravement la paix et la stabilité dans le détroit de Taiwan. Taïwan est le Taïwan de la Chine. Aucune ingérence extérieure dans les affaires intérieures de la Chine ne sera tolérée. Les États-Unis doivent cesser de chercher à utiliser Taïwan pour contenir la Chine, cesser de tromper, de déformer et d’évider le principe d’une seule Chine, et cesser d’aller encore plus loin sur la mauvaise et dangereuse voie.

Nous exhortons les États-Unis à poursuivre sérieusement les importants accords communs conclus entre les deux présidents à Bali, à abandonner la guerre froide, la mentalité à somme nulle et les préjugés idéologiques, à adopter une vision objective et rationnelle du développement de la Chine et des relations sino-américaines, et de ne pas mettre en œuvre les sections négatives relatives à la Chine dans la loi. La Chine prendra des mesures fortes et résolues pour sauvegarder fermement sa souveraineté, sa sécurité et ses intérêts de développement.

A lire également