Le mythe revu et corrigé : La Grande Muraille de Chine vue de l’espace

Tout commence avec une question, simple en apparence, qui a fait l’objet de nombreuses discussions et même de querelles : La Grande Muraille de Chine peut-elle être vue de l’espace ? Voilà un sujet qui a non seulement attisé la curiosité des scientifiques mais aussi celle de la population mondiale. Ce débat de longue date cristallise autant les espoirs que les fantasmes, alors qu’est-il vraiment de cette affirmation souvent citée comme un fait établi ?

Une légende bien ancrée dans l’imaginaire collectif

Naviguant sur les flots de la mythologie et de la science-fiction, l’idée que la Grande Muraille de Chine est la seule structure humaine visible depuis l’espace s’est incrustée dans l’imaginaire populaire. Ce mythe urbain, redoutable, a été véhiculé par divers médias, de la bande dessinée à la littérature en passant par le cinéma. Cependant, est-ce un fait avéré ?

La Grande Muraille étire ses vieilles pierres sur une distance impressionnante de 21 196 km. Ell est visible, bien sûr, pour quiconque se promène dans les régions rurales du nord de la Chine. Mais que se passe-t-il lorsque nous nous éloignons, lorsque nous nous élevons hors de la stratosphère et que nous entrons dans le vide sidéral de l’espace?

Les preuves scientifiques du débat

Il est indéniable que la vue depuis l’espace offre une perspective étonnante sur notre monde. Nous avons tous été captivés par ces images, où les continents flottent comme des puzzle de terre et d’eau sur la toile noire de l’espace. Et parmi ces motifs grandioses, on cherche à distinguer notre modeste, mais pas moins spectaculaire, Grande Muraille de Chine.

Toutefois, une clarification s’impose : l’espace est vaste et voir la Muraille de Chine dépend largement de votre position et de la résolution de vos yeux (ou de votre télescope). Dans la Station spatiale internationale, par exemple, qui orbite à environ 408 km au-dessus de la terre, on dit que rien n’est visible sans aide visuelle, pas même la Grande Muraille de Chine.

Des astronautes face à la vérité

Pour obtenir une image claire de la question, il est judicieux de se tourner vers ceux qui ont eu la chance de survoler notre planète à de telles altitudes : les astronautes. Le témoignage de l’astronaute canadien Chris Hadfield est assez révélateur : « La Grande Muraille de Chine n’est pas visible de l’espace sans aide visuelle. » a-t-il déclaré, soulignant que sa largeur ne suffit pas à la rendre observable à l’œil nu.

De même, le Chinois Yang Liwei, premier taïkonaute du pays, a confirmé à son retour de mission que malgré ses recherches attentives, la Muraille restait indistincte depuis l’espace.

Une légende déconstruite, mais un symbole toujours présent

Compte tenu de ces témoignages et des investigations scientifiques, la légende selon laquelle la Grande Muraille de Chine est visible depuis l’espace est donc discutable. Mais qu’importe, car l’importance de cette structure iconique ne réside pas tant dans sa visibilité spatiale, mais plutôt dans ce qu’elle représente : un exploit architectural et un héritage historique d’une époque révolue, et c’est cela qui continue de fasciner encore aujourd’hui.

Ce serait donc une erreur de penser que le mythe démystifié de la Grande Muraille de Chine vue de l’espace diminue la valeur de cette merveille du monde. À tous les amoureux de l’espace et de la Chine, ne désespérez pas : la fameuse mure n’est peut-être pas visible à l’œil nu dans l’immensité spatiale, mais elle est toujours là, enroulée autour de la Chine comme la plus ancienne écharpe du monde.

★★★★★

A lire également