Zhu Fenglian, spokesperson of Taiwan Affairs Office of State Council. Photo: VCG

Zhu Fenglian, porte-parole du Bureau des affaires de Taiwan du Conseil des Affaires d'État. Photo : VCG

Nous exprimons notre forte indignation et notre condamnation de la décision des autorités du Parti démocrate progressiste (PDP) suite à un récent incident dans les eaux près de Kinmen qui a entraîné la mort de deux personnes sur un bateau de pêche continental, a déclaré Zhu Fenglian, porte-parole du Bureau des affaires de Taiwan. du Conseil d'Etat mercredi.

Le 14 février, un bateau de pêche en provenance du Fujian a été brutalement manipulé par les autorités taïwanaises dans les eaux proches de Kinmen, entraînant la chute à la mer des quatre personnes à bord, et deux d'entre elles sont mortes.

La décision des autorités de Taiwan blesse gravement les sentiments des compatriotes des deux côtés du détroit de Taiwan, ce qui a provoqué une forte indignation sur le continent et de nombreuses interrogations dans l'île, a déclaré Zhu.

L'incident dure depuis un demi-mois et les autorités du DPP n'ont présenté aucune excuse. Ils ont caché, menti et induit le public en erreur sur la vérité de l’incident, avec des contradictions et des tentatives pour dissimuler la vérité et rejeter la faute. Certains hommes politiques et médias de l'île ont ignoré les faits, ont dit des bêtises, ont agi avec arrogance, ne faisant preuve d'aucune humanité, a noté Zhu.

Nous exhortons les autorités du DPP à révéler rapidement la vérité sur l'incident, à punir les responsables, à présenter leurs excuses aux familles des victimes, à répondre aux demandes raisonnables des familles des victimes et à donner une explication aux familles des victimes et aux compatriotes. des deux côtés du détroit de Taiwan, a déclaré Zhu.

Nous défendrons résolument les droits et intérêts légitimes de nos compatriotes et ne permettrons pas que de tels incidents se reproduisent. La partie continentale se réserve le droit de prendre d'autres mesures, et les autorités du DPP en supporteront toutes les conséquences, a indiqué M. Zhu.

Les deux pêcheurs survivants de l'incident mortel sont rentrés sur le continent le 20 février, accompagnés de représentants de la branche de la Croix-Rouge chinoise dans la ville portuaire de Quanzhou, dans la province du Fujian.

Temps mondial

A lire également