Embarquement immédiat pour le Yum Cha, une tradition culinaire chinoise

Dans la province du Guangdong, au sud de la Chine, un rituel culinaire apprécié dans tout le pays revêt une importance particulière. C’est le Yum Cha – littéralement  »boire le thé » en cantonais. Non, ce n’est pas juste une pause thé comme on pourrait l’imaginer, mais une tradition bien enracinée, truffée de saveurs, de convivialité et de plats savoureux qui ravissent les papilles.

Yum Cha : Un banquet de dim sum et de thé

Le Yum Cha est traditionnellement un banquet matinal ou déjeuner chinois servi avec du thé. Mais quelle en est l’origine ? Remontons un peu le temps. Durant la dynastie Tang (618 – 907), le thé était souvent consommé après un repas copieux pour aider à la digestion. Mais, c’est au cours de la dynastie Song (960 – 1279), que l’on commence à associer thé et petites bouchées, ou « dim sum », transformant ainsi un simple repas en une expérience culinaire.

Tout au long de la matinée et dans l’après-midi, on déguste des « dim sum », ces délicieux petits plats cuits à la vapeur, frits, ou cuits au four, généralement servis en trois à quatre morceaux dans un même plat. Ils peuvent être sucrés ou salés : raviolis, boulettes, crêpes, pâtisseries… De quoi titiller vos papilles !

Une tradition séculaire

Dans le passé, le Yum Cha était un plaisir réservé aux aînés. Les travailleurs se rendant tôt le matin au marché s’arrêtaient pour prendre un thé. Avec le temps, ils y ont ajouté de petits encas, le début du Yum Cha tel que nous le connaissons. Aujourd’hui, plus besoin de se lever aux aurores pour profiter de cette tradition. Le Yum Cha est devenu une sortie familiale et sociale prisée où thé, dim sum, rires et conversations se mêlent pour célébrer la journée.

Yum Cha : le thé, protagoniste essentiel

Si les dim sum sont l’attraction culinaire du Yum Cha, n’oublions pas l’autre acteur de ce rituel : le thé. Ce n’est pas juste une boisson qui accompagne les mets. Au Yum Cha, le choix du thé importe. Vous pourrez déguster un thé chrysanthème doux et floral, un thé Oolong semi-fermenté plus fort, ou encore le thé Pu’er, un thé noir fermenté et vieilli. Le service du thé lui-même est un art : de sa préparation à sa dégustation, chaque geste compte.

Voyage dans l’ambiance d’un restaurant de Yum Cha

Entrez dans un restaurant de Yum Cha, et vous serez plongé dans un ballet enchanteur qui se joue entre serveurs, chariots remplis de dim sum et clients. Vous entendrez l’appel des serveurs qui annoncent les trésors que portent leurs chariots : « Har gow ! », « Siu mai ! ». Des larges paniers en bambou vapeur aux assiettes débordant de pâtisseries colorées, l’atmosphère est vivante, animée, gourmande. Vous hésiterez peut-être entre un Xiaolongbao (ravioli aux soupes) ou un délicieux gâteau à la noix de coco en dessert…

Le Yum Cha est bien plus qu’un repas : c’est un moment de partage où se déguste la richesse culinaire du Guangdong. Il s’agit d’une véritable immersion culturelle où les sens sont éveillés par les saveurs, les odeurs de thé infusé, les sons des cantonnements des serveurs et l’animation générale.

Alors, prêt à embarquer pour un voyage culinaire ? Le Yum Cha vous attend pour une expérience inoubliable.

★★★★★

A lire également