La Chine publie un plan de mise en œuvre des normes des nouvelles industries

Photo IA : VCG

La Chine a publié mardi des lignes directrices de mise en œuvre dans le cadre des normes pour les nouvelles industries émergentes, s’engageant à améliorer continuellement le niveau technique et l’internationalisation des nouvelles normes industrielles, et à fournir un solide soutien technique pour accélérer le développement de haute qualité des nouvelles industries d’ici 2035.

Les lignes directrices, publiées par quatre ministères, dont le ministère de l’Industrie et des Technologies de l’information, ont été divisées en trois étapes.

Les lignes directrices indiquent que d’ici 2025, le système de normes qui soutient le développement des industries émergentes sera progressivement amélioré et que les normes qui guideront l’innovation et le développement des industries futures seront accélérées.

D’ici 2030, le système de normalisation qui répond aux besoins de développement de haute qualité des nouvelles industries continuera de s’améliorer et le système de travail de normalisation deviendra plus complet.

D’ici 2035, l’offre de normes pour répondre aux besoins de développement de haute qualité des nouvelles industries sera plus suffisante et les nouveaux travaux de normalisation industrielle seront pleinement mis en place.

Les industries émergentes comprennent huit domaines majeurs : les technologies de l’information de nouvelle génération, les nouvelles énergies, les nouveaux matériaux, les équipements haut de gamme, les véhicules à énergie nouvelle, la protection de l’environnement vert, l’aviation civile, les navires et les équipements d’ingénierie océanique.

Quant aux industries futures, le plan indique qu’il se concentrera sur le métaverse, l’interface cerveau-ordinateur, l’information quantique, les robots humanoïdes, l’intelligence artificielle générative, la biofabrication, les futurs écrans, les futurs réseaux et le nouveau stockage d’énergie.

Pour garantir une bonne mise en œuvre, le plan prévoit des mesures concrètes, notamment l’augmentation des ressources et la promotion des projets scientifiques et technologiques nationaux.

A lire également