La Chine met en place une interdiction d'importer des porcs et des produits concernés en provenance de Bosnie-Herzégovine et de Croatie en raison des risques liés aux porcs

Des cochons sont vus lors d’un spectacle porcin junior à la Royal Agricultural Winter Fair de Toronto, au Canada, le 4 novembre 2022. En tant que foire agricole intérieure combinée à une compétition équestre internationale, l’événement annuel de dix jours a débuté ici vendredi pour célébrer son 100e anniversaire. Photo : Xinhua

L’Administration générale des douanes (GAC) et le ministère de l’Agriculture et des Affaires rurales de Chine ont publié lundi des documents interdisant l’importation de porcs et de produits concernés en provenance de Bosnie-Herzégovine (BiH) et de Croatie. Cette action vise à prévenir les risques de peste porcine africaine.

Selon le GAC, la BiH a signalé un cas de peste porcine africaine à l’Organisation mondiale de la santé animale (WOAH) le 22 juin. Le cas a été découvert le 21 juin dans une ferme située dans le nord du pays.

De même, la Croatie a signalé deux cas de peste porcine africaine à la WOAH le 27 juin. Ces cas ont été identifiés dans des fermes du comté de Vukovarsko-Srijemska le 23 juin.

Pour assurer la sécurité de l’industrie de l’élevage d’animaux domestiques, le GAC a mis en place une interdiction d’importation de porcs, de sangliers et de produits connexes de ces deux pays vers la Chine, à compter du 6 juillet.

Conformément aux réglementations et lois de quarantaine applicables, tous les porcs importés et les produits concernés de ces deux pays qui sont découverts seront soit renvoyés, soit éliminés sous la supervision des agents des douanes.

A lire également