Exclusif : la flottille chinoise participant aux exercices « Nord/Interaction-2023 » a mis les voiles ;  La marine et les forces aériennes russes vont rejoindre

Chine Russie Photo : VCG

Les navires de guerre de la flottille navale chinoise et les hélicoptères embarqués devant participer aux exercices militaires « Nord/Interaction-2023 » ont quitté samedi matin le port militaire de Qingdao, dans la province du Shandong (est de la Chine), en direction des eaux désignées pour effectuer des missions d’entraînement. Comme prévu par les militaires chinois et russes, la Russie enverra des forces navales et aériennes pour participer aux exercices.

Une cérémonie de départ a été organisée vers 9 h 45 par des officiers de la Commission militaire centrale, du Commandement du théâtre nord de l’Armée populaire de libération (APL) et de la Marine du Commandement du théâtre nord de l’APL.

La flottille navale chinoise est composée du destroyer lance-missiles Qiqihar, Guiyangles frégates lance-missiles Zaozhuang, Rizhaoet le navire de ravitaillement complet Taihu transportant quatre hélicoptères embarqués.

Les cinq navires ont entrepris de nombreuses missions importantes.

Zaozhuang et Guiyang ont précédemment établi un nouveau record du plus long temps de navigation continue de l’histoire de la marine de l’APL lors du 36e lot de missions d’escorte dans le golfe d’Aden, après avoir effectué un voyage longue distance de 184 jours sans amarrage pour maintenance.

Rizhao a été reconnue comme une unité avancée dans la préparation au combat par le PLA Northern Theatre Command pour ses performances exceptionnelles dans les principales tâches d’entraînement.

Après l’arrivée de la flottille dans la zone maritime désignée, elle mènera des exercices militaires conjoints avec les forces russes participantes.

Au cours de la période de préparation de la mission, la flottille chinoise a effectué des travaux de planification et d’organisation scientifiques, affiné et amélioré le plan de formation et entrepris des simulations cartographiques spécifiques et des exercices conjoints d’opérations maritimes et aériennes, affinant davantage la capacité de la flottille à mener à bien les missions conjointes. missions.

Comme prévu par les deux armées chinoise et russe, la Russie enverra des forces navales et aériennes pour participer aux exercices « Nord/Interaction-2023 » dans la région centrale de la mer du Japon organisés par le Commandement du théâtre nord de l’Armée populaire de libération de Chine. Les sujets des exercices conjoints ont pour thème « la sauvegarde de la sécurité des routes maritimes stratégiques » et sont conçus pour élever davantage la capacité de coordination des deux armées et renforcer leurs capacités à sauvegarder conjointement la paix et la stabilité régionales, ainsi qu’à répondre à divers défis de sécurité. , selon un communiqué publié samedi par le ministère chinois de la Défense nationale.

A lire également